L'Invisible Beauté

J’aimerais ici vous relater et partager avec vous, la beauté de quelques expériences vécues et reçues en canalisation, qui concerne la vie, l’Univers, tout ce qui nous entoure et ce que nous sommes, la beauté Universelle, l’Amour inconditionnel et Universel et que mes guides ont eux la générosité de partager avec moi, avec nous. A mon tour, je le partage avec vous…

 La première expérience de partage qu’ils m’ont transmis concerne une période reculée, il y a environ 2000 ans…qui s’est déroulée en Egypte. Mes plus beaux moments, depuis que je suis canal, se passe en Egypte, terre ancienne de nos ancêtres, berceau d’anciennes civilisations avancées dans la compréhension de l’Univers, de la vie, terre des pharaons et de la Magie ( l’Ame Agit ), une des terre primordiale d’Origine de l’astronomie, de la science, de la médecine, de l’astrologie, de la spiritualité,  et des rencontres de voyageurs qui parcouraient le monde,  de cultures aujourd’hui oubliées mais dont les vestiges archéologiques nous rappel dans de nombreux pays, la grandeur, la sagesse, l’avancée dans la compréhension de nombreux mystères, de ces anciennes cultures et civilisations,  Terre qui est le berceau de nombreuses de nos religions actuelles…

Ce premier partage s’est déroulé à l’époque de Jésus - Christ. Dans le désert, un grand feu de bois brûlait,  un feu pour réchauffer, un feu de partage, un feu d’échanges, un feu d’amitiés, un feu d’Amour dont les flammes léchaient la nuit, pour réchauffer l’atmosphère et les personnes qui y étaient assises autour. Autour de ce feu, deux personnes étaient assisses côte à côte et partageaient un instant, Jésus – Christ et un homme, un de ses compagnons de route, de voyage, un ami, un compagnon de partage et également un apprenti à qui Jésus transmettait sa connaissance. Une femme également se tenaient non loin, cette femme que j’ai été dans cette autre vie, et un groupe de compagnons de route, et de disciples, s’activant autour du campement pour préparer le souper et  la nuit dans le désert.

Le Christ partageait avec ce compagnon, sa connaissance de la Vie, de sa découverte et compréhension lors de sa traversée de 40 jours dans le désert et biens d’autres choses que seuls eux deux connaissent, ce moment leurs appartiennent dans l’éternité de l’Univers et de nos Âmes.

Dans la suite de la scène qui m’a été transmise, il m’a été montré avec les yeux de l’époque, avec mes yeux, ce à quoi Jésus nous avaient tous initiés et transmis à l’époque, la compréhension du fonctionnement de l’Univers, de l’Energie, que tout est énergie et lumière et que par des vibrations, tout devient matière et prends Vie. Que toutes nos formes pensées créent la matière. Il m’a également été montré que nous pouvons demander à l’Energie environnante, en utilisant notre corps comme canal pour transmettre cette énergie par une intention, afin de soulager les maux, soigner des maladies, remettre à la norme ce qui n’est plus, restaurer…

Nous l’empruntons le temps nécessaire du soin, et remercions L’Univers pour la connexion, pour la  lui rendre afin qu’elle soit disponible pour d’autres, pour la nature, pour la Vie de tout ce qui existe.

Dans cette dernière partie de la vision, la matière environnante s’est décomposée en particules de lumière saupoudrée de poussières d’Or lumineuses en suspens mais actives, vibrantes. Toute matière est composée de cette lumière dorée, de cette beauté, de cette douceur, de cet amour incommensurable et Universel qui vous enveloppe et qui vous parle, qui ne demande qu’à communiquer avec nous, qui attend nos demandes, nos formes pensées…

J’ai été submergée par une immense vague d’amour, qui va bien au-delà de l’Amour que nous nommons ici bas sur terre, c’est un Amour sans limite, non émotionnel, sans jugement, un Amour Inconditionnel, Universel qui relie tout. Il n’y a pas d’autres mots pour le décrire que C’EST.

Le temps s’est suspendu, ce cher temps auquel nous nous accrochons et qui n’existe que parce que nous lui donnons une existence que nous avons crée…pour rythmer nos vies.

Cet instant était comme suspendu dans le temps et l’espace, bien qu’il appartienne à hier, il existe encore au présent, en parallèle…

En fin d’année dernière, pour passer la porte qui relie deux années, une amie nous à embarqué avec elle, avec quelques personnes pour un voyage et une aventure inoubliable qui restera gravé à jamais dans nos cœurs et nos mémoires.

Ce voyage avait pour destination, sa terre de cœur, lovée au sein du désert Egyptien.

 Il est inoubliable de nombreuses façons, par la beauté du désert Egyptien, indescriptible, par les paysages, par les découvertes, par les personnes rencontrées, par les moments partagés, par la connexion à l’Energie, magnifique de cette terre Egyptienne encore pure, qui n’a pas été souillée par le développement de nos civilisations actuelles et qui à conservé son Energie d’origine.

Lors de ce voyage, nous avons eu la chance de voir le soleil se lever sur les dunes, de refléter sa douce lumière dorée sur le sable, rendant les paysages irréels, suspendu dans le temps, de voir les couchers de soleil incroyables sur le désert, de voir des paysages d’une beauté à couper le souffle. Les mots ne suffiraient jamais à décrire ces découvertes magiques…

Lors du séjour, à plusieurs occasions, l’Energie, la Terre, nos guides nous ont parlés à chacun de façons différentes.

Lors d’une soirée partagée autour d’un feu, avec un musicien, les Etres nous entourant m’ont montrés leurs visages, différents de celui que nous voyons, ils nous ont accompagnés, bercés par la musique jouée. Chaque arbre présent autour de nous s’est transformé, la matière que nous voyons avec nos yeux physiques est devenue énergie, vibration, lumière, d’un bleu turquoise d’une intensité et d’une beauté hallucinante, les mots ne suffiront jamais à la décrire. Ces arbres sous leurs formes énergétiques se sont mis à se balancer au son des notes jouées, des petits êtres que nous ne voyons pas, d’abord timides, curieux, se sont joints à nous, pour virevolter autour de nous et danser au son de cette mélodie.

Lors de cette même soirée, une projection de la grande pyramide, en astral m’est apparue, merveilleuse, resplendissante, telle qu’elle l’était à l’origine lors de ces premières années qui ont suivies sa construction, d’un blanc immaculé, la surface lisse, elle s’est peu à peu illuminée…D’abord une colonne de lumière dorée est descendue de l’Univers pour relier sa pointe, puis ses faces se sont illuminées d’une énergie bleue indigo, et enfin en son centre, un cœur de lumière dorée rayonnant, intense, s’est mis à pulser. Bien que « physiquement » elle ne soit plus ce qu’elle a été, elle est toujours aussi belle et lumineuse qu’a ces premiers jours dans cet autre parallèle, en astral.

Elle est un tout relié au tout, à L’Univers, au cosmos, elle est UN dans un ensemble dont nous faisons tous parti.

Enfin, lors des premiers jours de l’année, nous avons choisis de méditer pour l’Humanité. Lors de cette méditation, une autre vision est apparue, merveilleuse, une vague d’énergie d’Amour s’est déversée sur la planète, notre chère Gaia, pour irradier l’Humanité de cet Amour Universel.

Je souhaite à chacun de pouvoir ressentir, cette bonté, cette beauté, cet Amour que la planète, l’Univers, Gaia, et L’Humanité peuvent nous offrir au quotidien même si nous n’en avons pas conscience ou finissons par oublier…

Les mots ne seront jamais suffisant pour exprimer ma gratitude à cette amie qui nous à permis de découvrir ce coin de paradis,  gratitude aux personnes rencontrées, gratitude à la Vie pour ces belles découvertes et expériences, toute ma gratitude à mes guides pour ce partage merveilleux, toute ma gratitude à ces Etres pour m’avoir montré cet autre visage avec les yeux du cœur, toute ma gratitude à l’Univers pour ce qui à été, est et sera.

 Aurèle