Soins sur les Etres Humains

Crédit: Viviane Josée Restieau

Comment se passe les soins sur les Etre humains en étant canal d’énergie ?

Je ne parlerais ici que de l’expérience que j’en ai car nous sommes tous différents et le vivons et sommes tous canaux de différentes façons. Certains émettent une intention et cela se fait, d’autres ressentent et prient, d’autres pratiques des techniques spécifiques ou rituels, d’autres reçoivent des messages qui les guident, d’autres ressentent des sensations qui les guident pour transmettre une information au corps via l’énergie, d’autres encore soignent par la parole…Les expériences et méthodes sont aussi multiples voir unique que les Etres humains le sont.

Mes premières expérimentations face à la possibilité de « guérir » les autres ont été simples car je naviguais aveugle avec cette nouvelle connexion. J’ai commencé par « soigner » des petits bobos, comme une entorse à un doigt, un nerf douloureux. Dès le début, lorsque je fermais les yeux pour envoyer l’énergie j’ai eu les images avec…C’était comme un scanner dans le corps, et je voyais le corps me montrer ce qui se passait et ma seule intention ayant été un soulagement, j’ai vu l ‘énergie travailler et ce qui était « sortis de la norme », revenir à la norme et la douleur chez les deux personnes traitées à instantanément disparue. L’énergie à traiter la zone qui était problématique pour la faire revenir à la normalité et à calmer de fait la douleur des personnes.

Puis j’ai commencé à me dire que tout était possible que les seules limites étaient celles que je me mettais  tout comme les barrières que je me mettais malgré ma volonté d’aider les personnes, par la peur : de ne pas réussir, de ne pas savoir faire, de ne pas être capable de faire…J’ai alors reçus le message de mon guide qui s’est présenté à moi en me disant : Fais toi confiance…

Facile à dire et moins à faire car bien qu’incarné en ayant conscience de nos  capacités qui étaient alors naturelles il y a bien longtemps, bien que nous soyons de bonne volonté et pleins de bonnes intentions, nous restons des Etres humains et devons faire face à notre mental, notre égo et notre émotionnel…

Ayant pris conscience de cela, je me suis remémorée ces années de « maladies », de « souffrances », ces douleurs chroniques, le fait que j’aurais dû être dans un fauteuil roulant, perdre la mobilité de mon corps et être sous anti douleur jusqu’à la fin de mes jours et je me suis remémorée que par la simple volonté et le refus de tous cela, j’avais « guéris ».  Mon état s’était amélioré pour revenir à une normalité acceptable et supportable. Ce qu’il faut comprendre par là, c’est que bien que nous ayons tous la capacité de guérir, parfois il n’est pas possible de tout ramener à la norme, certaines choses peuvent s’améliorer mais pas forcément revenir à la norme qui devrait être.

C’est le cas avec l’arthrite, traiter une personne dans ce cas permets seulement de soulager des douleurs car l’Os est définitivement abimé/usé et ne peut être restaurer à son état originel comme lorsque nous étions jeune.

C’est comme un vase, bien que cassé et recollé, il ne sera jamais aussi solide qu’a son état originel.

J’ai alors cessé de me poser des questions et des personnes ayant commencé à savoir m’ont demandées de les aider…

Cela à commencé par un besoin de retrouver une vitalité perdue. Puisque l’énergie pouvait guérir, elle pouvait certainement aussi redonner l’énergie perdue. Je me suis alors concentrée sur la personne avec l’intention que celle ci recouvrait la forme et son énergie dans ce qui devrait être. Je savais que la personne était véritablement épuisée lorsqu’elle m’a fait la demande comme je savais qu’elle dormait pendant que je la « traitais ». J’ai la chance de recevoir les images, ce qui n’est pas le cas de tous le monde, je fonctionne énormément sur le visuel, j’ai donc vu, le travail que l’énergie faisait sur la personne, c’était comme un scanner qui balai le corps et « recharge » et « restaure » les points affaiblis. La personne en se réveillant avait entièrement retrouvé sa forme physique et les traces de l’épuisement qu’elle ressentait avant le « soin » avaient complètement disparues.

L’expérience suivante à été avec une maman et sa fille. Une amie qui savait ce que je faisais car je lui avais enlevé une douleur dans un coude et qui elle même venait de débuter une formation en Reiki pour devenir praticienne, m’a parlé d’une maman qui devait se joindre à nous pour une soirée que nous devions passer ensemble.

Cette maman, viendrait de l’hôpital où elle accompagnait sa fille de 22 ans hospitalisée pour une leucémie. Elle avait reçu déjà 2 greffes de moelles osseuses et celles ci n’avaient malheureusement pas prises…

Avant de continuer, j’aimerais vous expliquer l’une des raisons de la maladie de cette jeune fille…Celle ci étant jeune avait un père qui s’absentait très souvent de la maison pour le travail et qui passait très peu de temps avec elle. Il ne prêtait guère attention à elle. Elle a alors souhaité tomber gravement malade pour que son père ai une raison de s’intéresser à elle. Malheureusement son souhait s’est finalement réalisé et elle a été diagnostiquée de la leucémie.

Revenons à la 1ère rencontre, alors que je me rendais chez mon amie pour cette soirée organisée, j’ai eu un flash d’une jeune fille, la 20aine, les cheveux long, blonds dorés, un visage avec des traits très doux, la vision était celle d’une photo qui avait été prise assez récemment. Je l’ignorais alors mais je venais de rencontrer la jeune fille que l’on me demandait d’aider et pour qui j’allais travailler à distance sans la rencontrer. 

Arrivée chez cette amie, j’ai rencontré la maman qui était épuisée, et au bord du gouffre émotionnel. La situation étant évidemment très difficile pour elle, elle était impuissante face à la maladie de sa fille, mais elle essayait de rester forte pour soutenir sa fille dans son combat contre la maladie. Cette maman est très courageuse.

Mon amie lui à expliqué que je pouvais l’aider et la recharger. Elle a accepté, je me suis donc exécutée en lui transmettant une énergie de restauration de sa forme physique, et un soulagement de son « fardeau ». Lorsque je « travail » je ne dis rien à la personne, je lui explique seulement après ce que j’ai vu, ou si j’ai eu des messages. Elle m’a alors décrit ce qu’elle a ressenti : comme un fardeau qui tombait de ses épaules, et une grande fatigue. Ce qui est normal étant donné qu’une « énergie » lourde lui avait été retirée pour être remplacée par l’énergie saine qui aurait du être. Imaginer que l’on vous charge avec 10 couches de vêtements sur le dos, vous place un sac de 5 kg sur la nuque et que l’on vous enlève tout cela…Votre corps doit gérer le changement, et se réhabituer à ce nouvel état.

Après cette soirée, la maman m’a appelée régulièrement pour que je la recharge a distance, car elle était épuisée.

Mon intention à donc été la suivante à chaque fois :

Je souhaite que la maman et sa fille soit accompagnée de douceur et que l’énergie leurs soit donnée pour faire face à cette situation. Le soir même, les choses étaient devenues moins difficiles pour toutes les deux. Elle essayait chacune de rester forte pour ne pas montrer à l’autre la difficulté qu’elle avait a gérer la situation, en demandant que l’énergie leurs soit donné, elles ont chacune cesser de se montrer forte et ont par la même occasion relâchées la pression qu’elles s’imposaient mutuellement et réciproquement. Les jours suivants ont été moins difficiles.

Quelques jours après, la maman m’annonce que le donneur acceptait de faire un don pour une 3ème greffe. J’ai alors travaillé avec l’intention que le corps de la jeune femme accepte pour son bien, le don de la greffe qui lui était fait si cela était juste dans son chemin de vie et si cela était ce qu’elle souhaitait. Ce dernier point est extrêmement important.

Si la personne ne désire pas sincèrement aller mieux, si elle n’accepte pas la «  guérison », toutes les bonnes intentions n’y feront rien et ne pourront agir en sa faveur.

J’ai alors commencé le travail en méditant sur cette intention, et j’ai vu l’énergie travailler le long de la colonne vertébrale pour que son corps accepte la greffe qu’elle allait recevoir.  J’ai en même temps reçu le message que si la greffe ne prenait pas, il n’y aurait pas de 4eme greffe possible, c’était donc sa dernière chance.

J’ai appelé la maman dans les heures qui ont suivies la greffe pour avoir des nouvelles, celle-ci émue m’a annoncé que la greffe avait prise et que sa fille juste avant de partir au bloc, lui avait annoncé qu’elle était consciente que sa maladie venait de son envie de voir son père prêter attention à elle  et que malheureusement, sa maladie l’avait fait fuir. Il était partis peu de temps après le diagnostic et avait laissé la maman et sa fille se débrouiller seules. En ayant accepter le fait que cela n’avait rien changé, et que malgré tout son père avait quitté la maison, elle n’avait plus de raisons de continuer à vouloir être malade. Elle a participé à la réussite de la prise de la greffe.

Attention, cela ne veut pas dire pour autant que la personne est guérie, la suite dépend d’elle même et des expériences qu’elle a choisie de vivre dans cette incarnation.

 Dans la même période que l’aide apportée à cette jeune fille et sa maman, j’ai eu une demande d’aide pour une autre personne concernée par un greffe.

Il s’agissait d’un jeune homme qui devait recevoir les jours suivant, une greffe de rein à l’étranger. Je n’ai jamais rencontré ce jeune ni sa famille mais une photo m’a été transmise pour faciliter le travail à distance.

Lorsque je l’ai reçue, j’ai été très surprise, bien que cette personne était un jeune homme, il semblait « vieux » et venir de très loin…J’ai eu le sentiment qu’il s’était incarné la fois précédente à la période de la préhistoire…Il portait sur son visage, les stigmates des hommes préhistoriques que l’ont voit dans les représentations que nous pouvons trouver concernant cette période.

La surprise passée, j’ai travaillé sur l’intention que son corps accepte le nouveau rein et que l’énergie du rein malade soit nettoyée pour faire place neuve et ne pas polluer le nouveau rein et se préparer à l’accueillir. Tout en faisant le travail, j’ai vu le rein actuel malade, calciné être désintégré avec douceur par une énergie d’amour, et les organes, tissus, canaux, veines environnants, ….être également nettoyés. Pendant le « soin », j’ai reçu le message qui confirmait ma 1ère impression : cette âme incarnée rejetait le mode de vie et d’alimentation moderne car elle était choquée de la différence avec sa dernière incarnation qui remontait à la préhistoire et son corps avait du mal à l’intégrer et l’accepter. Quelques jours après la greffe, j’ai reçue la bonne nouvelle : le corps avait accepté la greffe.

Si ces expériences ont été heureuses pour les personnes, il faut aussi savoir que nous ne pouvons pas toujours aider et accompagner une personne en souffrance. Une amie qui souffre énormément du dos, a fini par accepter que je tente de la traiter pour la soulager. Lors de la séance, j’étais physiquement avec elle, j’ai donc placé mes mains, et ai médité sur l’intention de la soulager de la douleur. Pendant le travail, mes mains ont été repoussées par une bulle d’énergie et un message m’a été transmis : je ne pouvais l’aider car elle n’était pas prête et sa douleur était une expérience à vivre et un message à comprendre. Je ne pouvais donc l’aider  car ce n’était pas son chemin de vie à ce moment là et qu’elle devait expérimenter et comprendre pour pouvoir elle même se libérer de la douleur.

Comme je vous l’ai expliqué dans mon article sur la loi de l’attraction, ce que nous demandons pour les autres, ne peut se réaliser que si cela est juste, est en accord avec son chemin de vie ou avec la volonté de la personne. Tous les praticiens que vous pourrez consulter, vous apporte des clés pour vous guider, vous accompagner mais la véritable guérison ou le mieux être dépend surtout de vous.

Rappel important : tout bon praticien et ayant une éthique, vous déconseillera de cesser un traitement médical au profit de sa méthode et ne remplacera jamais les conseils de votre médecin. Parfois la seule réponse, surtout dans l’urgence, est la médecine traditionnelle via des traitements appropriés ou via une chirurgie. Si vous devez changer ou modifier un traitement car vous obtenez une réponse avec une « méthode parallèle », vous devez le faire avec l’avis et le conseil de votre médecin traitant.

Dès que le temps me le permettra, je vous écrirais un article avec les différents points importants à prendre en compte si vous souhaitez aider des personnes de votre entourage par cette méthode. Nous avons tous ce pouvoir de guérison en nous, et nous pouvons tous aider les autres…La réussite dépends simplement de nos intentions, pensées et croyances…

A bientôt

Aurèle